Hildegarde de Bingen

2016-09-30 17.12.28.jpg

Régine Pernoud, grande vulgarisatrice du Moyen-Age, nous livre ici une biographie d’Hildegarde de Bingen, religieuse allemande du XIIe siècle connue pour les soixante-dix sept symphonies qu’elle a composées, ses traités de médecine douce encore en usage aujourd’hui et ses visions qu’elle retranscrit dans plusieurs livres, dont le célèbre Scivias.

Des milliers de gens et parmi eux l’empereur Frédéric Barberousse, des rois et des papes se fièrent à ses conseils dans les moments les plus difficiles de leur vie.

Cet essai permet de comprendre la vision médiévale de la place de I’homme dans le cosmos, du respect de la nature et du corps, et du rôle de la femme.

Un ouvrage séduisant bien que la forme, essentiellement faite de juxtaposition d’extraits des écrits d’Hildegarde de Bingen, m’ait laissée sur ma faim.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s