« Morte la bête »

2016-07-20 18.08.58.jpg

Cinq hommes sont retrouvés pendus et mutilés dans le gymnase d’une école. La police danoise mène l’enquête.

Un roman noir comme je les aime quand mon cerveau sature. J’ai trouvé l’intrigue bien menée. Le thème est sordide mais les auteurs ne sombrent pas dans la facilité du détail glauque et le lecteur est relativement épargné.

Les histoires personnelles des protagonistes restent marginales et n’empiètent pas sur le récit de l’enquête, ce qui me convient tout à fait dans la mesure où, quand je lis un polar, c’est l’enquête qui m’intéresse et pas les histoires de coeur des inspecteurs.

Evidemment, comme souvent dans les romans noirs, l’écriture n’est pas très fluide (peut-être est ce lié à la traduction) et j’ai trouvé certains personnages secondaires extrêmement agaçants (la plus jeune enquêtrice m’a souvent donné envie de sauter quelques lignes de l’histoire). Le personnage principal lui-même m’a beaucoup déçue au moment de la chute que je n’ai pas du tout trouvée à la hauteur du roman.

On est très loin de DOA (ici et ici) par exemple mais j’ai apprécié l’intrigue et ses rebondissements.

C’est un bon roman pour les moments de fatigue et je lirai très certainement la deuxième enquête de l’inspecteur Simonsen.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s