« Le problème Spinoza »

 

 

images.jpg

 

Le problème Spinoza, c’est celui d’Alfred Rosenberg, orphelin mal dans sa peau qui va dès son adolescence compenser son complexe d’infériorité en nourrissant sa conviction de la supériorité de la race aryenne. Un incident lorsqu’il est au lycée l’amène à étudier les écrits de Spinoza dont il va admirer l’intelligence. Mais comment de telles pensées ont elles pu surgir d’un esprit juif? Ce problème va le poursuivre toute sa vie.

Il va rapidement être embauché par un journal antisémite grâce auquel il rencontrera Hitler qui le subjugue par son charisme et dont il n’aura de cesse d’être aimé.  Paralysé par la crainte de son jugement et l’impérieux désir d’obtenir sa reconnaissance, il finit par sombrer dans une profonde dépression.

Parallèlement à cette histoire, l’auteur nous dépeint la vie de Spinoza, philosophe juif excommunié par les membres de sa communauté pour ses positions sur la religion et les livres sacrés. On entre dans la construction de la pensée de cet homme sage, détaché de tout matérialisme et qui aura tout sacrifié à ses convictions.

Un livre très intéressant et qui ne peut se lire sans entraîner de réflexion sur notre propre vie.

 

Publicités

Une réflexion sur “« Le problème Spinoza »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s