Vernon Subutex (1 et 2)

images.jpg

Vernon, disquaire rock pointu, a été contraint, crise du disque oblige, de fermer boutique. Plus tout jeune, il ne parvient pas à retrouver de travail et s’enfonce peu à peu dans la précarité jusqu’au jour où il est expulsé de son appartement avec pour seul bien le testament vidéo d’un de ses amis, rock-star, qui vient de mettre fin à ses jours.

Pour tenter de se faire héberger, il va renouer avec ses anciens clients/potes, les replongeant tous dans les méandres et les bonheurs de leur jeunesse.

Le visionnage des cassettes va bousculer tous les protagonistes et donner un nouveau tour à l’intrigue.

J’avais lu et aimé Despentes lorsque j’étais très jeune et ce fut un réel plaisir de retrouver son écriture précise et directe et aujourd’hui un peu moins trash. Ayant vieilli en même temps qu’elle, j’apprécie.

Les pérégrinations du héros sont prétextes à dépeindre la société française contemporaine. Star du X ou professeur d’université,  petit bourgeois de droite ou SDF communiste, quinquas ou ados, jeune fille voilée ou lesbienne libérée, tous semblent bercés par des désillusions et une mélancolie communes.

La fin du deuxième tome m’a laissé un goût houellebecquien. Je ne peux qu’attendre la sortie du troisième tome avec impatience.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Vernon Subutex (1 et 2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s