Atelier d’écriture (12)

 

8bffd51cd2705b99335ce635a13dbb09.jpg

 

Consigne: Rédigez une confrontation entre deux personnages en utilisant le plus possible d’expressions contenant le mot « pied »

Temps imparti : 45 minutes

 


« Chérie! Grande nouvelle ! Aujourd’hui, j’en ai eu mon pied de ne pas savoir sur quel pied danser. A six heures ce matin, j’étais sur le pied de guerre, prêt à faire le pied de grue devant le bureau du boss pour pouvoir lui parler sitôt qu’il se mettrait à pied d’oeuvre.

-C’est génial chéri! Moi qui croyais qu’en bon pied tendre tu n’oserais jamais l’affronter. Tu le places sur un tel piédestal que jamais je n’ai pensé que tu oserais taper du pied pour réclamer ton dû. Tu travailles tellement d’arrache-pied mon amour. On le mérite le petit pied-à-terre que nous paiera ton augmentation. Je sais que tu aurais pris ton pied avec un bateau mais je n’ai pas le pied marin. Et puis, un beau plain-pied en bord de mer, ce sera le pied non ?

-Certainement ma douce. Mais ne t’emballe pas. Les choses se feront pied à pied. Il faut garder les pieds sur terre. J’ai beau faire des pieds et des mains et ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot, je ne peux tout de même pas mettre les pieds dans le plat comme le premier va-nu-pied venu.

-Ne me dis pas que tu as perdu pied une fois dans son bureau?

-Je ne te le dis pas. Seulement, tu ne voulais tout de même pas que je me jette à ses pieds en le suppliant?

-Pour m’offrir une maison qui fasse quelques pieds supplémentaires, si. Il est absolument exclu que j’entre dans ma résidence secondaire avec un chausse pied. Je veux de l’espace et un grand domaine avec pieds de vigne et pieds d’alouette. Il faut que je fasse les pieds au mur pour que tu le comprennes?

-Tu me sembles avoir bon pied bon oeil mais évite les acrobaties. Rassure toi, j’en ai encore sous le pied. Ce n’est pas un homme au nez en pied de marmite qui va me faire passer pour un pied nickelé auprès de ma femme.  Certes, il m’a mis le pied à l’étrier. Certes, il m’a embauché au pied levé et c’est grâce à lui si je suis retombé sur mes pieds. Mais ce n’est pas pour autant qu’il me tient pieds et poings liés. Jamais, contrairement à ce que tu sembles penser, je n’ai été aux pieds de quiconque. Même au pied du mur, je me suis toujours arrangé pour ne pas perdre pied. Il n’est pas né celui qui un jour me dira « au pied! ».

-Sans vouloir t’offenser mon poussin, je crains que tu ne sois un peu présomptueux. Quand je te regarde, comme je le fais en cet instant, de pied en cap, je n’ai qu’une seule envie, te faire un croche-pied. Entre ton pantalon dans lequel tu dois entrer au pied de biche, ta chemise au pied de col mal repassé et ta veste pied de poule, à la place de ton patron, j’aurais plus envie de te mettre à pied que de t’accorder une augmentation.

-Tu t’es levée du pied gauche pour me débiter des horreurs pareilles? Ne mets pas sur le même pied mon apparence et ma compétence professionnelle.

-Mais tu boudes joli coeur? Ne prends pas tout au pied de la lettre. Avec un tel état d’esprit, tu vas retourner le voir avec des pieds de plomb et tu vas encore te laisser marcher sur les pieds.

-Aucun risque! Tel que tu me vois, je m’en vais, un pied devant l’autre et pas à cloche pied, lui couper l’herbe sous le pied en me postant devant sa porte. Quand il me verra qui l’attends de pied ferme, il comprendra que je ne quitterai pas son bureau avant d’avoir obtenu mon augmentation, sinon les pieds devant.

-Ah! Enfin! Je te retrouve sur pied mon amour! Pendant que tu négocies, je te prépare une bonne omelette aux pieds-de-mouton et une douzaine de pieds de cheval. Ne t’avise pas de me décevoir une nouvelle fois si tu ne veux pas que ce soit moi qui te mette six pieds sous terre.

-Lâche pied chérie! Et fais moi confiance.

-Toi aussi mon coeur. Je ne fais jamais de promesse à la légère. Mon pied à coulisse attend sagement ton retour juste à côté du marchepied. Ce serait trop dommage, un drôle de pied-de-nez à la vie, que tu m’obliges à m’en servir. Bonne chance chéri! »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s