L’amour et les forêts

1540-1.jpg

 

Bénédicte Ombredanne, agrégée de Lettres, mariée par dépit et mère de deux enfants, écrit à l’auteur pour lui faire part du plaisir qu’elle a eu à lire son dernier livre. Sa lettre bouleverse l’écrivain qui accepte de la rencontrer, une fois puis une deuxième au cours de laquelle elle se livre à lui. Le lecteur plonge alors dans le quotidien de cette lectrice, femme complexe, passionnée et passionnante.

Ce roman m’a bouleversée. Il fait partie des (rares) livres qui vous poursuivent alors que vous en avez achevé la lecture depuis bien longtemps.
L’histoire n’a rien de particulier en elle même. Tout le charme réside dans la beauté des mots d’Eric Reinhardt.
Un véritable enchantement.
Il est certain que j’offrirai ce livre autour de moi.
Publicités

2 réflexions sur “L’amour et les forêts

  1. Je pense encore très souvent à cette histoire qui m’a également bouleversée . Je l’ai offert 2 fois deja mais pour certaines personnes j’ai hésité, ce n’est pas un livre facile à lire et léger ..
    Tu en as très bien parlé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s