« L’homme sans gravité »

product_9782070306787_195x320

Cet essai est un livre d’entretiens sur les mutations actuelles de la société et leurs répercussions sur les individus entre Charles Melman et Jean Pierre Lebrun, tous deux  psychanalystes.

Cet ouvrage tente d’expliquer les évolutions constatées dans les comportements individuels par les récents bouleversements culturels.

Comment le passage d’une société qui prône le refoulement (thème traité par Freud dans son ouvrage « Malaise dans la civilisation ») à une culture de la perversion affecte les psychologies individuelles?

Pour Charles Melman, le libéralisme contraint le sujet à exhiber ce qui se trouvait caché auparavant et donc, à vivre condamné à la jouissance et la jeunesse perpétuelles, dans toutes ses relations sociales, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. L’individu se trouve alors confronté à des situations de dépendance et à l’épuisement (drogues, burn-out, etc…) rendant son quotidien invivable et hypothéquant sa santé psychique.

Cette perversion érigée en norme sociale expliquerait la forte augmentation des dépressions, violences et suicides.

La jouissance à tout prix tendant à réduire l’autre à un objet, l’individu se trouve astreint à vivre dans une société où le sexe se vit sans séduction, les licenciements sans prise en compte de la vie personnelle des salariés et est régulièrement confronté à des réactions violentes et disproportionnées aux tracas quotidiens.

Toutes ces dérives de la norme sociale expliqueraient la difficulté individuelle à créer un lien, à soi même ou à l’autre.

J’ai lu ce livre dans le cadre de mes études et, s’il m’a parfois agacé, il donne néanmoins matière à réflexion sur la société de consommation dans laquelle nous vivons.

C’est un sujet auquel je suis sensible. Le constat de cet essai m’a beaucoup attirée. J’ai un peu moins adhéré aux pistes de solution amorcées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s