Le sermon sur la chute de Rome

le-sermon-sur-la-chute-de-rome-poche

Dans un village corse, deux jeunes hommes, amis d’enfance, abandonnent leurs études de philosophie pour reprendre le bar local.

Emplis de fougue et d’idéaux, ils rêvent de construire un monde à part.

Malheureusement, comme le professe Saint Augustin dans son sermon sur la chute de Rome, «Le monde est comme un homme : il naît, il grandit, il meurt. ».

Leur monde idéal ne vivra pas longtemps avant de se trouver confronter à la réalité de l’âme humaine et de mourir.

La narration se construit autour de Marcel et de ses places, au fil du siècle, de fils blessé, de mari et père absent et de grand père haineux. Son histoire laisse apparaître celle de ses enfants et, surtout, de son petit fils, Mathieu, gérant du bar.

J’ai beaucoup aimé la noirceur de ce roman, la description presque parfaite de ces instants où le rêve bascule dans le vide sans que tout soit perdu pour autant.

Un très beau roman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s