Réparer les vivants

reparer-les-vivants,M137228

Simon Limbres, beau jeune homme dans la force de l’âge, est en mort cérébral suite à un accident de van avec ses amis surfeurs.

Il est artificiellement maintenu en vie en salle de réanimation mais il ne reste aucun espoir. Pour lui du moins mais, si ses parents en donne l’autorisation, il pourra sauver la vie de plusieurs malades en attente de greffe.

C’est le cheminement des parents de Simon que l’on va suivre tout au long de ce roman. La violence de l’annonce de l’impensable, les existences qui basculent et, alors qu’on voudrait que tout s’arrête, la vie qui continue malgré tout et nous demande de faire des choix.

J’ai craint le sujet de ce roman, acheté au hasard dans un kiosque de gare un jour où je me trouvais à cours de lecture.

Mais la mort n’est pas le sujet du livre. C’est la vie qui palpite dans ces pages.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteure, si précise que les lieux paraissent familiers jusque dans leurs odeurs. Les personnages toujours un peu flous mais dont elle parvient à nous faire partager la douleur, le rythme lancinant, le ressac des émotions.

J’ai tout aimé.

Un très beau livre.

Publicités

3 réflexions sur “Réparer les vivants

  1. Le style m’a finalement beaucoup trop dérangée (le point est quand même très utile). Du coup je n’ai pas accroché. J’ai trouvé la lecture suffocante et les scènes soit trop, soit pas assez approfondies à mon goût. Je suis malheureusement passée à côté…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s